Belgique Cette enquête vise notamment les exactions constatées au parc Maximilien mais aussi sur les parkings d’autoroute, où les migrants tentent de monter dans des camions.

Le Comité P, organe qui contrôle les services de police, a ouvert une enquête sur les violences policières envers des migrants. Il agit à la suite d’une plainte déposée par Philippe Mercenier, un Liégeois membre d’un collectif wallon d’aide aux migrants.

(...)