Belgique

Pour Prodipresse, la fédération des libraires, "cette décision, brutale, est une aberration" , clame son président, Xavier Deville.

 "Ce n’est clairement pas une bonne nouvelle pour nous. C’est surtout en termes organisationnels que cela va être une catastrophe pour nous. D’après les retours que nous en avons, cela coûte entre une demi-heure et une heure de travail en plus pour les libraires, chaque jour. Que ce soit à cause du réassort ou des erreurs que cela peut engendrer vis-à-vis de la clientèle."

Le paquet neutre fait en effet perdre beaucoup de temps aux libraires, qui s’y perdent dans les rayons. "Comme tous les paquets se ressemblent, n’ont plus d’images ou de couleurs distinctes, affichent la même police, en petits caractères, il n’est pas facile de s’y retrouver."

Ce que regrette aussi Xavier Deville, c’est que, malgré les nombreux courriers envoyés à Maggie De Block, aucune réponse à ses nombreuses questions n’a été apportée.

"On ne sait même pas, au final, ce que contient réellement son plan santé. De plus, quand on voit les résultats de l’introduction du paquet neutre dans les autres pays, on ne peut pas dire que ce soit une mesure qui porte réellement ses fruits. Tout au plus, l’impact se limite à 1 ou 2 %. On a vraiment l’impression que le timing n’est qu’une décision purement électorale, destinée à faire des voix."