Belgique

C’était une interception qui pouvait comporter des risques, vu le profil de la personne visée. Les Unités spéciales de la police fédérale ont capturé mercredi Fouad Bennane, un libéré conditionnel, qui s’est enfermé dans un islam rigoriste en prison où il a fréquenté le tueur Benjamin Herman, qui a semé la mort mardi dernier dans les rues de Liège.

Mardi soir, Fouad Bennane a rencontré à Liège un journaliste du "Morgen". Il était particulièrement agité, paraissant sous l’influence de l’alcool ou de drogue. Au cours de cette rencontre, dans un état second, il a laissé entendre qu’il pourrait encore y avoir des attentats à Liège.