Belgique

La perquisition menée jeudi au domicile de Jean-Claude Van Cauwenberghe visait de possibles travaux menés chez lui, en compensation de travaux menés l'époque par l'entrepreneur Vandezande, dans le hall des sports de Beaumont, a-t-on appris à Charleroi. Une équipe d'enquêteurs s'est présentée jeudi à l'aube chez Jean-Claude Van Cauwenberghe et a visité la maison, à la recherche de documents qui concerneraient les factures de travaux effectués chez lui.

Cette perquisition, menée à la suite de l'inculpation qui a récemment frappé l'ancien ministre-président de la Région wallonne, concerne l'attribution à l'entrepreneur Vandezande, de Gilly, un proche de Jean-Claude Van Cauwenberghe, des travaux de construction du hall de Beaumont.

Il avait été reproché à Jean-Claude Van Cauwenberghe d'avoir imposé l'entrepreneur Vandezande pour effectuer ces travaux, condition indispensable à l'octroi de subventions wallonnes, ce que Jean-Claude Van Cauwenberghe a toujours nié.

La perquisition de ce jeudi visait à recueillir des documents qui auraient prouvé une forme de compensation, l'entrepreneur ayant effectué des travaux au domicile de Jean-Claude Van Cauwenberghe, parce qu'il aurait été favorisé par celui-ci pour l'octroi de ces travaux. Au terme de cette perquisition, les enquêteurs ont emporté plusieurs documents du coffre de Jean-Claude Van Cauwenberghe.