Belgique

Le gouvernement accorde cette année 57 millions d'euros à la Sûreté de l'Etat, un record, selon De Tijd qui publie l'information samedi sur base des données du ministre de la Justice Koen Geens (CD&V).

Après les attentats de Paris le 13 novembre 2015, le gouvernement de Charles Michel (MR) avait émis l'intention de renforcer la lutte contre le terrorisme. La Sûreté de l'Etat avait débuté cette année à suivre un plan visant une réorganisation en profondeur de ses services.

Aux 57 millions d'euros alloués par le gouvernement en 2018, s'ajoute un budget ouvert de 7 millions.

Il y a quatre ans pourtant, avant les attentats en question, la Sûreté de l'Etat ne s'appuyait que sur un budget total de 46 millions d'euros. Il y a 15 ans, les services de renseignement ne bénéficiaient que de 24 millions d'euros.

La patron de la Sûreté de l'Etat avait récemment déploré le sous-financement, estimant que ses services nécessitaient d'un budget trois fois plus conséquent.

Cette année, la Sûreté de l'Etat compte allouer 11,2 millions d'euros à du nouveau matériel informatique.