Le harcèlement au travail augmente chaque année

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

Le nombre de plaintes pour des faits de harcèlement ne cesse de croître, selon des chiffres de l'IDEWE, le plus important service externe pour la prévention et la protection au travail.

La ministre fédérale de l'Emploi Monica De Coninck (sp.a) promet le lancement d'une campagne de sensibilisation, rapporte samedi De Morgen. L'IDEWE a reçu l'an dernier 802 signalements pour des comportements inacceptables sur le lieu de travail, contre 778 en 2010, 727 en 2009, 642 en 2008, 588 en 2007 et 536 en 2006.

Selon la psychologue Evelien Moerenhout, conseiller prévention chez IDEWE, le harcèlement concerne 62% de l'ensemble des plaintes. Viennent ensuite les conflits (23%), la violence psychologique (8%), la violence sexuelle (5%) et la violence physique (2%).

La ministre Monica De Coninck se dit consciente du problème. "Nous préparons actuellement une campagne de sensibilisation sur le bien-être au travail. Elle devrait être prête à l'automne", explique-t-elle. "Si nous voulons lutter contre le harcèlement, nous devons d'abord changer les mentalités. Et cela tant chez les employeurs que les services du personnel et les victimes. Ces dernières doivent oser raconter leur histoire."

Publicité clickBoxBanner