Belgique

Voilà une coïncidence pour le moins troublante: le 25 juillet dernier, les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo ont présenté le logo de l'événement qui aura lieu en 2020. A la vue de cette affiche, le sang de Olivier Debie n'a fait qu'un tour. Ce graphiste auteur du logo du Théâtre de Liège a reconnu son oeuvre recopiée dans les grandes lignes!

"Au départ j'étais assez amusé", confie Olivier Debie à nos confrères de RTL. "Je trouvais la ressemblance assez frappante", ajoute-t-il, pensant à un hasard. Mais voilà, note le graphiste, "quand on superpose les deux logos, on se rend compte que les tracés sont identiques". Même les typographies sont semblables, s'étonne Olivier Debie qui précise qu'il a commencé à travailler sur ce design en 2011.


Scandale national

Au Japon, cette affaire prend la tournure d'un scandale national. Le porte-parole du gouvernement japonais a assuré que le design avait fait l'objet d'une enquête au Japon et à l'étranger avant d'être rendu public pour éviter les problèmes de copyright. 

Quant à Kenjiro Sano, l'auteur du logo incriminé, il était injoignable jeudi malgré les demandes répétées des médias locaux. Le site internet de cet artiste qui a notamment travaillé pour Toyota était lui aussi inaccessible, vraisemblablement victime d'un trop grand nombre de connexions.