Belgique

Les libéraux veulent que l’extrême gauche soit combattue au même titre que l’extrême droite. Dans ce but, le MR a déposé une proposition de résolution au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin, notamment, d’inscrire dans les manuels scolaires la sensibilisation aux dangers des régimes communistes et à leurs crimes - "à l’instar de ce qui se fait pour le régime nazi ", précise le communiqué de presse du MR.

Cette résolution vise aussi à interdire le subventionnement "des associations niant, minimisant ou justifiant les crimes commis par les régimes communistes ". Enfin, les libéraux veulent demander au gouvernement fédéral de réfléchir à l’opportunité d’éditer une loi tendant à réprimer la négation, la minimisation, la justification ou l’approbation des crimes commis par les régimes communistes. "À travers le monde, les régimes qui se sont revendiqués du communisme ont entraîné la mort de dizaines de millions de personnes. Et aujourd’hui encore, la démocratie est effectivement absente des régimes se réclamant du communisme comme, par exemple, à Cuba, en Corée du Nord ou au Venezuela", explique le député Fabian Culot (photo), l’un des auteurs de la proposition de résolution.

L’offensive libérale est lancée alors que le PS négocie un accord de majorité avec le PTB dans certains grandes villes. Il y a peu de chances que ce soit un hasard.