Belgique L’annonce des mesures pour lutter contre la migration de transit par Jan Jambon (N-VA), ministre de l’Intérieur, et Theo Francken (N-VA), secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, a fait l’effet d’une petite bombe. Plus précisément, c’est la création d’un centre administratif national pour les migrants de transit installé dans l’enceinte du centre fermé 127 bis à Steenokkerzeel qui ne convainc pas.
(...)