Belgique

Le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Belgique, Ronald Gidwitz, souhaite "encourager" le gouvernement belge à respecter les engagements pris par les pays de l'Otan - dont le plus important est de consacrer 2% du Produit intérieur brut (PIB) aux dépenses de défense d'ici six ans -, a-t-il affirmé mardi en défendant la candidature du chasseur américain F-35 pour succéder aux F-16. 

"Je veux ajouter ma voix pour encourager la Belgique à soutenir les engagements (pris en 2014 lors du sommet des dirigeants alliés) du Pays de Galles", a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec des journalistes, la première depuis son entrée en fonction.

Soit 2% du PIB (pour la Défense) et 20% consacrés au matériel (militaire), a précisé M. Gidwitz.