Belgique

Le parlement bruxellois a donné vendredi son feu vert à une large majorité (65 oui et 17 abstentions MR, Ecolo et Bernard Clerfayt) au régime de redevance kilométrique qui sera appliqué aux poids lourds à partir de 2016 en Région-capitale. Sur le ring autoroutier qui ceinture la capitale, Bruxelles s'alignera sur la tarification de mise en Flandre, la Région qui l'entoure.

Le tarif intra-urbain sera plus élevé pour contrer les tentations d'évitement du ring par le centre de Bruxelles pour le trafic de transit. Par rapport à la version initiale, le texte du projet d'ordonnance a connu une évolution significative: il n'y aura pas de distinction entre les voiries bruxelloises selon qu'elles soient régionales ou communales, ce qu'a déploré Bernard Clerfayt (FDF), justifiant son abstention.

Dans les chiffres, le tarif variera de 7,40 à 20 centimes sur autoroute et de 9,90 centimes à 29,20 centimes sur les rues, avenues et boulevards de la ville, en fonction du poids, et du niveau d'émissions polluantes du poids lourd tel qu'évalué d'après les normes européennes "Euro" 1, 2, 3, 4, 5, ou 6.

Le dispositif sera soumis à évaluation.

Les ministres bruxellois aborderont à la rentrée la question d'une éventuelle évolution de la fiscalité qui touche les automobilistes circulant à Bruxelles.