Belgique

Le parquet de Liège a ouvert une information sur les abus sexuels présumés commis par le chanoine François Houtart voici 40 ans, dans la région liégeoise, sur un enfant de son entourage, indique jeudi Le Vif/L'Express sur son site internet. Dans quelques jours, selon le protocole passé entre le collège des procureurs généraux et la défunte commission Adriaenssens, le dossier sera transmis au parquet fédéral, qui le renverra vers le parquet dans le ressort duquel se trouve le domicile actuel de François Houtart, c'est-à-dire Louvain-la-Neuve, précise Le Vif/L'Express.

En décembre 2010, François Houtart a reconnu dans les colonnes du journal Le Soir s'être livré, 40 ans plus tôt, à des attouchements sexuels sur la personne d'un de ses cousins alors mineur d'âge.