Belgique

Les bureaux de poste de Liège 1, Liège 2 et Seraing sont en grève depuis mardi matin, a confirmé Jacques Lespagnard la CGSP. Les facteurs contestent toujours l'application du système Géoroute 2 et estiment que celui-ci va entraîner plus de pertes d'emplois que lors de leur première estimation. Les bureaux de Liège 1, Liège 2 et Seraing sont entrés dans un mouvement qui pourrait se durcir au cours des prochains jours.

Cette fois, c'est principalement le bureau de Liège 1, ou une présentation du service Géoroute 2 a été réalisée lundi par l'entreprise, qui est à l'origine du mouvement de grogne des employés de la poste.

Dans ce bureau, ce sont 42 services qui seront supprimés.

Le personnel de la poste a immédiatement débrayé après avoir appris cette nouvelle, rejoint mardi matin en solidarité par les services de Liège 2 et de Seraing. Certaines perturbations ont également lieu à Liège 3. Ces mouvements entraînent de larges perturbations dans la distribution du courrier en région liégeoise.

«Sur le bureau de Liège 1, la situation est catastrophique, annonce Jacques Lespagnard de la CGSP. Ils veulent supprimer 42 services. Nous ne pouvons pas accepter de perte aussi importante. Je ne comprends pas l'entreprise qui, en présentant un tel plan, lance une véritable déclaration de guerre. Nous espérons qu'elle va faire un pas et se mettre bientôt à la table des négociations. Car cette situation dénoncée par les employés va irrémédiablement déboucher sur des pertes au niveau du courrier et de la clientèle ».

Mercredi, le personnel de Liège 1 sera à nouveau en grève, a annoncé le syndicat. Initialement, celui de Liège 2 devait reprendre sont mouvement de grève lundi prochain. Mais il pourrait décider mercredi à l'aube de débrayer lui aussi.