Belgique Il n’y a pas que les taxis bruxellois que ce plan gêne. L’ordonnance régionale porterait ainsi atteinte au droit à la vie privée des citoyens. C’est du moins l’analyse de l’avocat Etienne Wery, associé chez Ulys, qui a étudié ce plan que "La Libre" a pu obtenir via un vent favorable.