Belgique

Le réacteur nucléaire de Tihange 3, d'une puissance de 1.000 MW, sera indisponible jusqu'au 30 juin prochain, est-il indiqué sur le site de transparence d'Engie, la maison mère d'Engie Electrabel, la société qui exploite le site. Une opération de révision y avait débuté le 30 mars dernier et devait initialement se terminer le 15 mai. Des travaux de génie civil sont cependant nécessaires et vont prolonger le délai d'indisponibilité. Le site de Tihange compte trois réacteurs nucléaires, qui représentent ensemble 3.000 MW, soit 25 à 30% de la consommation électrique en Belgique, explique Serge Dauby, porte-parole de la centrale située près de Huy.

Une révision assez longue et planifiée avait débuté fin mars au sein du réacteur Tihange 3, qui avait dès lors été mis à l'arrêt. Cette opération a révélé la nécessité de procéder à des travaux de génie civil dans un bâtiment en dehors de la zone nucléaire, qui ne sont toutefois réalisables que si le réacteur en question n'est pas actif.