Belgique

La procédure de recrutement du nouveau patron de la CWaPE, appelé à succéder à Francis Ghigny à la présidence de l'organe régulateur wallon de l'énergie, a été temporairement suspendue par le ministre wallon de l'Énergie, Christophe Lacroix (PS), révèle l'Echo vendredi. Cette décision fait suite à un courrier reçu par le Selor, qui émettait des réserves quant à la fiabilité du jury, selon le cabinet Lacroix. Les candidats ont été informés qu'ils ne devaient pas se présenter à l'épreuve linguistique programmée la semaine prochaine, dans l'attente d'un éclaircissement.

Selon l'Echo, les réserves émises pourraient concerner justement l'ex-président de la CWaPE Francis Ghigny, qui avait publiquement exprimé des doutes sur la candidature de Christel Evrard, vice-présidente.