Belgique

Le Bureau du sp.a a décidé samedi de ne pas modifier le nom du parti. Le slogan du parti, "sociaal progressief alternatief" deviendra par contre "socialisten en progressieven anders". La présidente du parti, Caroline Gennez, a concédé que des erreurs ont été commises et a insisté sur la nécessité maintenant de consolider la gauche flamande dans la perspective des prochaines élections.

Le Bureau du parti a donc avalisé la proposition de la direction qui consistait à ne modifier que l'inscription qui figure dans le logo du sp.a. Freddy Willockx, une des figures emblématiques du parti, qui avait vivement critiqué les modifications prévues à la suite de l'arrivée de Bert Anciaux au sein du parti, s'est déclaré satisfait de la solution intervenue.

La direction du parti a fait savoir qu'elle souhaitait conserver le nom de celui-ci et ne changer que l'intitulé qui figure dans le logo. Le Bureau du parti doit se prononcer sur ce compromis.

Bert Anciaux a annoncé cette semaine qu'il devenait membre du sp.a. Ce qui entraîne un changement du nom du parti qui devient "socialisten en progressieven anders" au lieu de "socialistische partij anders".

Cette décision a provoqué de vives critiques de la part de plusieurs anciens dirigeants du parti comme Louis Tobback et Freddy Willockx. Ils estiment qu'on ne peut ainsi modifier le nom du parti pour faciliter l'intégration de Bert Anciaux sans l'accord des militants.

A la suite d'une réunion de crise qui s'est tenue vendredi soir, la direction du parti a décidé de ne pas modifier le nom de la formation mais de changer le libellé qui figure sous le logo du sp.a en "socialisten en progressieven anders". Une proposition sur laquelle les membres du Bureau sont invités à se prononcer.