Belgique

À quelles conditions le Standard sera-t-il qualifié pour les playoffs 1 ? Nous avons sorti la calculatrice.

La fin de saison s'annonce palpitante en Pro League. Au moins 6 équipes, qui se tiennent sur 6 points, sont en lutte pour les deux dernières places du top 6. Pour rappel, voici le calendrier des équipes encore en lice à la course au top 6 ainsi qu'au maintien:

Genk: à Waasland-Beveren et contre Gand.
Courtrai: à Bruges et contre Charleroi.
Standard: contre Malines et à Ostende.
Antwerp: contre Eupen et à Anderlecht.
Saint-trond: à Charleroi et contre Bruges.
Waasland-Beveren: contre Genk et à Malines.
Zulte Waregem: contre Anderlecht et à Lokeren.
Ostende: à Gand et contre le Standard.

Actuellement, le Standard est à une unité de Courtrai, mais compte deux victoires de retard sur la troupe de Glen De Boeck. Le nombre de victoires est le premier critère qui départage deux équipes à égalité de points.

Si le Standard prend 6/6

En réalisant le bilan parfait, il doit espérer que:

  • Courtrai ne gagne pas ses deux matches et dresse un bilan maximum de 4/6.
  • L'Antwerp ne le dépasse pas au goal average après avoir réalisé un 6/6 également (actuellement: -3 contre 0 pour le Standard). 

Si le Standard prend 4 points sur 6

  • Courtrai ne peut prendre que 2/6. Si les Courtraisiens remportent un de leurs deux matches, ils arriveraient à 42 points mais compteraient une victoire de plus que les hommes de Sa Pinto.
  • L'Antwerp peut faire le même bilan que les Rouches mais sans avoir un meilleur goal average qu'eux.
  • Saint-Trond ne doit pas faire 6/6 et avoir un meilleur goal average que le Standard. Celui des Trudonnaires est de -11 tandis que celui du Standard est de 0. Ce scénario est donc très peu probable.

Si le Standard fait 3/6

  • Courtrai ne doit pas prendre plus d'un point.
  • L'Antwerp peut faire le même bilan que les Rouches mais sans avoir un meilleur goal average qu'eux.
  • Saint-Trond et Waasland-Beveren doivent perdre des plumes. En cas de 6 sur 6, les hommes de De Roeck compteraient un point de plus que les Rouches et ceux de Vermant une victoire en plus.

Si le Standard prend 2/6

  • Courtrai doit faire 0/6
  • L'Antwerp devra faire le même bilan que les Rouches mais sans avoir un meilleur goal average qu'eux.
  • Saint-Trond ne doit pas avoir plus de 3/6. 
  • Waasland-Beveren doit perdre des plumes.
  • Zulte ne doit pas prendre 6/6. Avec deux victoires, les hommes de Dury auraient 12 victoires, soit trois de plus que les Liégeois.


Si le Standard prend 1/6 et qu'il n'est pas dépassé par les équipes moins bien classées, les Liégeois reviendraient à égalité avec Courtrai mais compteraient toujours deux victoires de moins, ce qui les enverrait en playoffs 2.


Comment départager Eupen et Malines?

Si la lutte est serrée dans le haut du tableau, c'est aussi le cas dans le bas. Mais avec beaucoup moins d'équipes. Deux, voire trois. Si Lokeren est toujours concerné par la dernière place - sur le plan mathématique -, c'est surtout Eupen et Malines qui vont devoir se départager. Les deux formations ont le même bilan : 5 victoires, 14 défaites et 9 partages. Ils doivent donc être départagés par la différence de but mais elle est identique (-19). C'est finalement le nombre de buts inscrits qui est pour l'instant décisif. Et à ce jeu-là, c'est Eupen qui mène la danse. Les Pandas ont fait trembler les filets 36 fois alors que le Kavé n'a planté qu'à 27 reprises. Pour rester en D1A, Malines doit donc passer devant au nombre de points ou au goal average... car il semble acquis qu'ils termineront la phase régulière avec une moins bonne attaque que les Germanophones.