Belgique NosBau, qui gère un parc immobilier pour des communes germanophones et francophones, est menacé de dissolution.

La messe est dite", soupire le député communautaire francophone, Jean-Luc Nix (MR) [photo d'illustration]. Lequel est aussi bourgmestre de Welkenraedt, et à ce titre fâché qu’on s’apprête à démanteler la société régionale du logement social NosBau.

"On" ? Ce sont la Région wallonne et la Communauté germanophone qui sont mises en cause. Les deux entités fédérées négocient le transfert vers la seconde de la compétence du logement, et ce en vertu de l’article 139 de la Constitution. Un article qui a déjà servi pour transférer l’exercice de compétence sur le tourisme, les monuments et sites, l’emploi et les pouvoirs subordonnés. A l’horizon 2020 suivront donc le logement mais aussi l’aménagement du territoire et l’énergie.

(...)