Belgique C’est ce que dit la Cour de justice de l’Union européenne. Mais tout le monde n’a pas la même lecture de son arrêt.

L’arrêt est "justifié et logique", a réagi Ben Weyts (N-VA), le ministre flamand en charge du Bien-être animal. "Ce débat a toujours été lié, pour moi, au bien-être des animaux et non à la religion. Nous avons le devoir, en tant que société civilisée, d’éviter effectivement de faire souffrir les animaux quand cette souffrance est évitable", a-t-il ajouté.