Belgique

Al-Azhar, prestigieuse institution de l'islam sunnite basée en Egypte, a condamné mardi les attentats meurtriers perpétrés à Bruxelles, estimant qu'ils violaient "les enseignements tolérants de l'islam".

"Ces crimes haineux violent les enseignements tolérants de l'islam", a indiqué dans un communiqué l'institution. "Si la communauté internationale ne s'unit pas pour faire face à cette épidémie, les corrompus ne cesseront jamais de perpétrer leurs crimes abjects contre les innocents", a-t-elle ajouté.


Les communautés religieuses expriment leur solidarité 

Les communautés catholique, juive, orthodoxe et musulmane ont exprimé mardi leur solidarité avec les victimes des attentats perpétrés à Bruxelles. Les évêques se disent "consternés" et "partagent l'angoisse de milliers de voyageurs et de leurs familles, des professionnels de l'aviation, des citoyens et des équipes de secours une nouvelle fois sur la brèche".

Les aumôniers de l'aéroport "sont au service de tous et apporteront le soutien spirituel nécessaire. Que l'ensemble du pays puisse vivre ces jours en grande responsabilité citoyenne".

L'Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) condamne "fermement et sans réserve" les attentats perpétrés. "Des actes d'une cruauté extrême commis à l'encontre de citoyens innocents", commente l'EMB.

"Ces événements dramatiques, touchant le cœur de l'Europe, mettent à mal les efforts de la société, de l'EMB et de l'ensemble de la communauté musulmane de Belgique en faveur du vivre ensemble. C'est pourquoi l'EMB, au nom de tous les citoyens de confession musulmane, appelle à l'unité et au rassemblement afin de faire front à toute forme de violence et de terrorisme."

L'Exécutif "réaffirme sa confiance et son soutien aux autorités publiques belges chargées de garantir la sécurité et la cohésion sociale du pays".

Les présidents du Consistoire Central Israélite de Belgique et du Comité de Coordination de la Communauté Juive de Belgique, actuellement réunis en cellule de crise, sont "choqués par l'ampleur des attaques terroristes".

"Notre pays, nos valeurs et notre démocratie sont attaqués dans leur chair par des actes de barbarie aveugles", soulignent-ils dans un communiqué.

Enfin, le métropolite Athenagoras, représentant de l'église orthodoxe en Belgique, a fait part de son "chagrin" et de sa "compassion" pour les victimes des "actes barbares" perpétrés mardi matin.

"Nous méritons un monde meilleur", a-t-il conclu.