Belgique Des dispositions ont été adoptées en première lecture, ce jeudi, concernant l'usage des cercueils en carton et en osier en Wallonie, a indiqué la Ministre Valérie De Bue.

Si la pratique est neuve en Wallonie, elle a déjà été testée de manière probante dans d’autres pays d’Europe. Des mesures sont bien évidemment prises pour éviter tout problème, notamment lors du transport. Ces cercueils en carton et en osier seront en effet fournis avec des housses biodégradables.

Plus écologiques et moins onéreux que leurs équivalents traditionnels, ces nouveaux types de cercueils visent à rendre plus salubres les missions des fossoyeurs.

Pas n'importe quel cerceuil pour n'importe quelle inhumation

Utiliser un cercueil en carton dans un caveau est, par exemple, inimaginable, les dégagements de gaz et d’odeur rendant insalubre le travail des fossoyeurs. Par contre, en pleine-terre, il permet une décomposition plus rapide des corps, ce qui améliore grandement les conditions de travail des fossoyeurs en cas d’exhumation. L’usage d’un cercueil en carton sera également autorisé en cas de crémation.