Les crèches flamandes devant la Cour constitutionnelle

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

Le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé jeudi à l'unanimité la motion demandant au président de l'assemblée, Jean-Charles Luperto, de déposer un recours devant la Cour constitutionnelle contre un décret flamand relatif aux crèches.

Ce décret approuvé au mois de mars par le parlement flamand prévoit, entre autres choses, d'accorder aux enfants dont au moins un des parents a une connaissance suffisante du néerlandais une priorité pour 55 pc des places dans les crèches bruxelloises de "Kind & Gezin", l'équivalent flamand de l'Office de la Naissance et de l'Enfance (ONE).

Aux yeux des partis francophones, une telle disposition est discriminatoire. "Avant même qu'un enfant ne sache parler, la Flandre veut l'enfermer dans un rôle linguistique", a souligné le chef de groupe PS, Léon Walry.

La disposition est d'autant plus mal vue par les francophones que Bruxelles connaît un boom démographique et souffre d'un manque de places d'accueil de la petite enfance. Les conséquences de ce décret seraient donc "catastrophiques", a prédit M. Walry.

Publicité clickBoxBanner