Belgique

Un accès non-autorisé est à la base de la fuite de données qui touche Orange.

15 000 clients de l'opérateur télécom Orange ont vu leurs données personnelles être piratées à la fin du mois de mai.

Comme expliqué par Orange, ce piratage a été causé par un accès "non-autorisé sur un serveur informatique de test". Ce qui a permis aux pirates de récolter un "nombre limité de données personnelles de près de 15 000 clients d'Orange Belgium".

Jean-Pascal Bouillon, Corporate Communication Manager, a déclaré "qu'une analyse interne, menée à la suite des faits, a mis en lumière une erreur humaine intervenue chez un sous-traitant d’Orange Belgium. Des actions techniques ont été immédiatement entreprises afin de couper l’accès aux données et de renforcer la sécurité de nos serveurs", avant de conclure que "L'Autorité de Protection des Données a été dûment informée et une plainte a été déposée auprès des autorités compétentes."

Un mail a été envoyé par l'opérateur aux clients concernés alors qu'Orange annonce vouloir renforcer la sécurité de ses serveurs.