Belgique Au regard des nombreuses demandes d’inscription, il y a pénurie d’écoles islamiques en Belgique. Cinq seulement sont reconnues, mais d’autres sont annoncées. Leur posture fait débat.

Elles grandissent, mais elles restent peu nombreuses. En Belgique, il n’existe que cinq écoles musulmanes reconnues par les pouvoirs publics. Elles se situent toutes à Bruxelles, sont toutes francophones et encadrent environ 1 200 élèves.

La plus ancienne, l’école Al-Ghazali d’Etterbeek, date de 1989. Accueillant aujourd’hui plus de 230 élèves de maternelle et de primaire, elle a vu naître trois petites sœurs au fil des ans : l’école primaire La Plume, l’école primaire La Vertu et l’institut secondaire du même nom. Ces quatre établissements dépendent du même pouvoir organisateur (PO) qui est l’Ecib (l’Enseignement confessionnel islamique en Belgique).

Tout neuf, l’Institut El Hikma la Sagesse, développé autour d’une mosquée du même nom, a ouvert ce premier septembre. Avec 240 élèves, il est organisé par un PO qui lui est propre et propose pour des élèves du primaire un enseignement bilingue, soutenu par une approche inspirée par le courant des pédagogies actives.

L’enseignement catholique en soutien

(...)