Les écoutes téléphoniques en hausse de 20%

BELGA Publié le - Mis à jour le

Belgique

Ces chiffres doivent toutefois être interprétés en tenant compte du fait que l'interception d'une communication passée par l'intermédiaire d'un téléphone portable avec un numéro étranger est comptabilisé à trois reprises si les trois opérateurs belges sont mis à contribution.

Le coût total de cette méthode spéciale d'investigation a atteint en 2009 18,4 millions d'euros, dont 6,7 millions pour les écoutes elles-même et 11,6 millions pour les opérations de recherche, a précisé M. De Clerck dans une réponse à une question du sénateur Dirk Claes (CD&V).

Cette technique est principalement utilisée dans le cadre d'enquêtes sur le trafic de drogues, de vols graves, de menaces et d'extorsions, de meurtres et contre le crime organisé. Toutes les demandes d'écoutes exprimées l'an dernier ont été approuvées, a enfin indiqué le ministre.

Publicité clickBoxBanner