Belgique

Les élections médicales ont été suspendues vendredi après-midi à cause de problèmes avec l'application qui permet aux médecins de voter, a indiqué le directeur de l'Inami, l'Institut national d'assurance maladie-invalidité, Jo De Cock. "L'application a déjà été utilisée auparavant par d'autres prestataires de soins mais cette fois, nous rencontrons des problèmes techniques." Depuis jeudi, les médecins sont appelés à voter pour leur syndicat médical. 

Le vote ne peut s'opérer que de manière électronique, via une application de l'Inami. Jusqu'à l'interruption vendredi, environ 350 voix avaient été enregistrées. Les élections se poursuivent jusqu'au 26 juin minuit.

"Nous avons décidé de suspendre l'application jusqu'à ce que nous identifions les problèmes et les résolvions", explique Jo De Cock.

Les perturbations avaient été signalées vendredi à 11h00 par l'Association belge des syndicats médicaux (Absym), précise le président de ce syndicat, Marc Moens. "Nous avons reçu des signalements de médecins qui voulaient voter sur le site web de l'Inami mais dont l'opération s'interrompait au milieu de la procédure de telle sorte que le médecin ignorait si son vote avait bien été pris en compte."