Belgique Pour le tribunal, les incidents du 11/11 forment un tout et les défenses, à l’inverse du parquet, n’ont pu en voir qu’un pan.


Ce sont de graves incidents - qualifiés d’émeutes - survenus trois jours de novembre, qui avaient donné une image désastreuse de la capitale.

Le 11 novembre, des heurts s’étaient produits dans le quartier de la Bourse après la qualification du Maroc pour la Coupe du monde de football. Le 15 novembre, un rassemblement autour d’un YouTubeur dans le quartier avait été émaillé de heurts. Le 25 novembre, une manifestation contre l’esclavage près du palais de justice s’était terminée par des pillages.

(...)