Belgique

"Les enfants n’ont pas leur place en centre fermé." Depuis des semaines, les appels pour renoncer au projet d’enfermement de familles avec enfants se multiplient. En vain. Le nouveau centre situé à Steenokkerzeel, en périphérie bruxelloise, ouvrira bel et bien ses portes pendant les vacances d’été. "Inhumain" pour les uns, "nécessaire" pour les autres.

Les maisons de retour, une alternative à la détention inventée par la Belgique, avaient suscité des félicitations européennes. Pourquoi cette alternative a-t-elle échoué?