Belgique Totalement blanchi, le policier qui portait un écusson des Templiers doit repasser l’examen d’instructeur. "C’est anormal" , affirme-t-il.

L’homme est bien bâti, solide sur ses appuis. Droit dans ses bottes, aussi, renforcé en cela par les conclusions de l’enquête minutieuse menée par la Sûreté de l’État à la demande de la Chambre.

Et pourtant, quatre mois après ce rapport richement argumenté qui le blanchit totalement des "allégations d’appartenance ou d’adhésion à l’idéologie de l’extrême droite", Kevin François n’est pas parfaitement serein.

(...)