Belgique La police ne réagit pas adéquatement face aux victimes des coups de leur (ex-) compagnon. Une enquête montre que ces violences conjugales sont banalisées, minimisées, non reconnues. Les témoignages recueillis révèlent un problème structurel.