Les funérailles de Michel Daerden s'organisent

Belga Publié le - Mis à jour le

Belgique

On ne sait toujours actuellement pas avec certitude quand sera ramenée en Belgique la dépouille de Michel Daerden, décédé dimanche à l'hôpital de Fréjus. Il semble cependant se confirmer que l'ancien ministre, bourgmestre honoraire de Ans, sera ramené dans la villa qu'il a occupée pendant de nombreuses années, non loin de la maison communale. Les funérailles de Michel Daerden pourraient se dérouler lundi. Le Premier ministre a en effet annoncé qu'il ne serait pas présent en Belgique avant le début de la semaine prochaine. La date n'a cependant pas encore été communiquée avec certitude.

Membre d'une loge maçonnique depuis de nombreuses années, l'ancien ministre sera incinéré au funérarium de Robermont après une cérémonie maçonnique. Ses cendres pourraient ensuite être dispersées sur la pelouse triangulaire inaugurée à la fin des années 90 au Cimetière de l'Ouest, à Ans.

Le corps de Michel Daerden n'aurait toujours pas quitté Fréjus. Il devrait rejoindre la Belgique mardi, voire mercredi. Il sera ensuite conduit dans la villa ansoise qu'il occupait avant de déménager vers Saint-Nicolas. La maison, qui a été rénovée récemment, est située à Loncin, à une centaine de mètres de l'administration communale.

Pas de réorganisation immédiate au PS de Saint-Nicolas

Michel Daerden devait mener la liste socialiste à Saint-Nicolas. L'Ansois avait quitté sa commune natale fin juin pour rejoindre la commune voisine. Le décès du candidat, intervenu avant la clôture des listes prévue le 14 septembre, entraîne une réorganisation de la liste. Mais une période de deuil sera d'abord respectée, a annoncé lundi à Belga le bourgmestre de la commune, Jacques Heleven, à Belga.

"Le médiateur de l'USC de Saint-Nicolas, Michel Dighneef, et moi avons décidé de respecter une période de deuil", explique Jacques Heleven. "Nous prendrons ensuite contact avec la Fédération liégeoise du PS, où tout le monde est de toute façon en vacances actuellement, et nous déciderons qui sera tête de liste."

Jacques Heleven se dit en tout cas à la disposition du parti. Par ailleurs, le Collège de Saint-Nicolas envisage la possibilité d'ouvrir un registre de condoléances, mais attend pour cela l'accord de la famille de Michel Daerden.

Publicité clickBoxBanner