Belgique Derrière les violences, le manque d’accès au logement est décrié.