Belgique

Dans le secteur privé, le nombre de salariés bénéficiant d'une indemnité vélo a augmenté de 16% depuis 2008, les travailleurs des entreprises flamandes étant les plus nombreux à percevoir ce type d'indemnités (14%; contre 4% à Bruxelles et 1% en Wallonie), ressort-il des chiffres du prestataire de services RH SD Worx qui a analysé plus de 600.000 contrats dans quelque 18.000 entreprises belges. 

Selon SD Worx, 10% des travailleurs du secteur privé ont reçu, en 2016, une indemnité vélo pour les déplacements domicile-lieu de travail, ce qui représente "une hausse de 16% par rapport à 2008 et la plus forte augmentation parmi toutes les indemnités pour les déplacements domicile-lieu de travail pendant cette période".

Durant ces mêmes années et à titre de comparaison, le nombre de travailleurs qui reçoivent une indemnité pour les transports en commun a augmenté de 12% et le nombre de voitures de société n'a progressé que de 4% tandis que le nombre de salariés percevant une indemnité pour l'usage de leur voiture personnelle est resté pratiquement inchangé (-0,5%). Par ailleurs, seuls 11% des travailleurs ne perçoivent aucune indemnité de déplacement (-19% depuis 2008).

"Quelque 90% de la population active habite à moins de quarante kilomètres de son lieu de travail. Si l'indemnité vélo s'appliquait prochainement aussi aux vélos électriques rapides, comme l'annonçait encore la semaine dernière le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts, cela offrirait un potentiel énorme pour le vélo dans les déplacements domicile-lieu de travail", a indiqué Marc Alen, consultant senior chez SD Worx. "Nous supposons que le nombre de personnes se rendant à vélo au travail ne fera qu'augmenter" dans les années à venir, a-t-il conclu.