Belgique

A partir du 1er juillet, les conducteurs novices wallons devront passer un test de perception des risques, après avoir réussi leur examen théorique et avant d'accéder à l'examen pratique. Pour aider les futurs conducteurs à s'y préparer, l'Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) lance une plateforme didactique, annonce-t-elle vendredi. La plateforme "Ottocoach", disponible dès ce vendredi, propose aux apprentis conducteurs des fiches pédagogiques sur différents thèmes qui font partie de la matière d'examen: les comportements dangereux au volant, le véhicule, la mobilité et le partage de la route avec les autres usagers.

Ces fiches doivent permettre aux candidats de se préparer au mieux au test de perception des risques, obligatoire dès le 1er juillet prochain quelle que soit la filière choisie. Présenté après l'examen théorique, ce test doit être réussi pour accéder à l'examen pratique.

Lors de cette nouvelle épreuve, le candidat devra "indiquer dans des scènes de circulation courantes, toutes les situations à risques qu'il détecte", explique l'AWSR.

Plus de 90% des accidents sont causés par une erreur de comportement de la part d'un ou plusieurs usagers, souligne l'agence wallonne. "Connaître les règles est bien évidemment nécessaire, mais un conducteur doit également détecter les situations à risques, adopter les comportements adéquats et se prémunir de certains dangers", insiste-t-elle.

Les informations concernant la réforme de la formation à la conduite en Wallonie, dont certains éléments sont en vigueur depuis le 1er janvier, sont accessibles via le site web www.monpermisdeconduire.be.