Belgique Le patronat n’est pas rassuré par l’étude de Johan Albrecht sur le coût de la sortie du nucléaire.

L’étude commandée par le cabinet de Marie-Christine Marghem (MR) au professeur Johan Albrecht sur la sortie du nucléaire n’a pas rassuré la Fédération des entreprises de Belgique (FEB). Le patronat a pris le temps d’analyser ces chiffres. A l’issue de cet exercice, la FEB a maintenu sa recommandation de prolonger entre deux et trois réacteurs nucléaires, au minimum jusqu’en 2035.

(...)