Belgique

La première proposition importante du groupe de travail qui a imaginé le futur tronc commun est que les cours ne se donnent plus durant 50 minutes, mais durant 45 minutes (tout en insistant pour que les écoles organisent les horaires en privilégiant des périodes de 90 minutes). Cette réduction de cinq minutes par cours permettra d’organiser quatre heures de cours supplémentaires par semaine. En fonction de ce changement, le groupe de travail a imaginé différents scénarios.

1 - Une heure de cours de français en moins

Dans le primaire, il sera demandé aux écoles de conserver un temps important pour le français. Dans le secondaire, le nombre de périodes consacrées au français sera fixé à 5, comme avant la réforme de 2006 qui en avait préconisé une de plus. Il est apparu que l’augmentation du nombre d’heures n’avait pas engendré de meilleurs résultats aux tests Pisa.

2 - L’apprentissage de langues étrangères commencera plus tôt

(...)