Belgique La Fédération belge des banques alimentaires tire la sonnette d’alarme et prodigue des conseils aux plus démunis.

La Fédération belge des banques alimentaires constate une augmentation "explosive" du nombre de personnes dans le besoin ces derniers temps.

L’an passé, plus de 150 000 d’entre elles se sont ainsi manifestées pour la première fois. "Une augmentation de 10 %", selon Jozef Mottar, l’administrateur-délégué de l’organisation. "Et nous voyons, hélas !, que cela continue à augmenter cette année."

Un atelier a été organisé à Grammont afin de donner des conseils aux plus démunis afin de tirer un maximum de l’aide alimentaire qu’ils reçoivent.

Les banques ont collecté 16 488 tonnes de nourriture en 2017, pour 157 151 personnes dans le besoin. Pour pouvoir faire face à la demande accrue, elles demandent davantage de moyens, comme des capacités de stockage, des congélateurs et du matériel roulant.

Pour la première fois, la Fédération souhaite aussi donner des conseils aux personnes à qui elle vient en aide afin que les surplus alimentaires soient également utilisés efficacement. Les colis contiennent en effet aujourd’hui bien plus que les ingrédients de base comme le beurre, la farine, le sucre ou le lait.

Les pois chiches font par exemple souvent partie intégrante de l’offre des banques alimentaires mais tout le monde ne sait pas les préparer.

Un atelier a dès lors été organisé à Grammont en présence d’un chef afin d’apprendre à cuisiner de façon économique et à utiliser des ingrédients parfois inconnus et des restes.