Les plaintes pour abus sexuels se multiplient

J. La. et C. Le Publié le - Mis à jour le

Belgique

La Commission pour le traitement des plaintes pour abus sexuels dans une relation pastorale est confrontée à un afflux de plaintes depuis la révélation, vendredi par l’Eglise, que l’évêque de Bruges, Mgr Vangheluwe, a abusé sexuellement d’un mineur de son entourage dans les années 80, "avant et peu après qu’il ne devienne évêque", selon ses propres aveux. La Commission n’avait reçu que quelques plaintes au cours des dernières années. Le nombre avait augmenté après la divulgation à l’étranger d’affaires de pédophilie dans l’Eglise. Et, depuis vendredi, on peut véritablement parler d’afflux. Rien que pour le week-end, une quarantaine de plaintes ont été reçues. Lundi, en plus de son standard téléphonique, la Commission a ouvert une adresse électronique car elle ne peut les traiter.

Pour le président de la commission, le pédopsychiatre Peter Adriaenssens, le nombre de plaintes n’est pas une surprise. Il a rappelé que Mgr Léonard a lancé vendredi un appel explicite pour que les victimes contactent la Commission.

Par ailleurs, a-t-il ajouté, s’il pouvait y avoir un doute sur la volonté de l’Eglise à répondre, il semble quelque peu dissipé. "De nombreuses personnes se demandaient encore jusqu’à présent si l’Eglise était bien prête à faire quelque chose avec leur plainte. Ces personnes ont maintenant davantage confiance."

De nombreux récits faits à la commission sont précis. Ils émanent de personnes qui n’en avaient pas parlé auparavant, même auprès de proches. Ces faits dénoncés sont anciens et prescrits. En matière d’abus sexuels sur mineurs, le délai de prescription est de maximum dix ans à partir du moment où la victime a 18 ans.

La vocation de cette Commission n’est pas de traiter les faits qui ne seraient pas prescrits. "Il doit être clair que la commission et les évêques belges s’en tiennent à la législation belge et que donc, pour tout ce qui a trait à des abus sexuels actuels, les personnes sont renvoyées vers des centres spécialisés dans les abus de mineurs ou vers la justice", explique M. Adriaenssens.

La Commission va travailler dans la discrétion. Elle ne divulguera pas les cas qui lui sont soumis. Si elle a cité le cas de Mgr Vangheluwe, c’était, comme le relate M. Adriaenssens, parce que cette transparence était souhaitée en premier lieu par la victime qui a longtemps souffert en raison du silence et de la visibilité de l’évêque.

Ce dernier s’était exprimé le 19 avril à la KUL sur les scandales de pédophilie. Il avait dit, d’une part, que des articles montraient que la pédophilie n’existait nulle part aussi peu répandue que dans l’Eglise catholique. Et d’autre part que "dans notre famille, de telles affaires se produisent. Ce n’est pas "chez nous, cela ne se passe pas". Non, chez nous cela se passe aussi". Quelques heures plus tard, un proche de la victime de l’évêque a envoyé un courrier électronique au secrétariat des évêchés, accusant Mgr Vangheluwe. Et, le lendemain, il a contacté la Commission.

De son côté, le parquet de Bruges, qui a ouvert une enquête préliminaire pour déterminer si les faits sont bel et bien prescrits et vérifier si l’évêque de Bruges n’aurait pas fait d’autres victimes, n’avait reçu aucune plainte lundi contre l’évêque démissionnaire.

Et pendant ce temps, le collège des consulteurs du diocèse de Bruges n’a pas traîné pour désigner un administrateur diocésain qui gérera les affaires courantes en attendant la désignation d’un nouvel évêque. Ledit collège composé des responsables qui entouraient l’ancien évêque a, en vertu des dispositions du droit canon, porté son choix sur le chanoine Koen Vanhoutte qui est l’actuel vicaire épiscopal pour les paroisses et aussi depuis cinq ans le président du Grand Séminaire de Bruges. Celui-ci ayant accepté et prêté le serment d’usage tout en prononçant sa profession de foi entre donc immédiatement en fonction. Mais cela ne signifie nullement qu’il y aura aussi rapidement un nouvel évêque.

J. La. et C. Le

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM