Belgique

Pour leur rentrée universitaire, les trasngenres et intersexués qui veulent s'inscrire à l'Université libre de Bruxelles pourront choisir le prénom qui sera indiqué sur leur carte d'étudiant. Une première en Fédération Wallonie-Bruxelles, souligne mardi l'ULB par communiqué. "Il s'agit d'une véritable avancée vers une meilleure prise en compte de ce que vivent les personnes transgenres ou intersexuées au quotidien", souligne le vice-recteur de l'ULB en charge des politiques de diversité et de genre, Laurent Licata.

La décision a été prise à la suite d'une table ronde organisée en mars dernier par l'Equality Law Clinic, qui rassemble professeurs, doctorants et étudiants en Droit autour des questions d'égalité et de non-discrimination.

De ces discussions, est ressorti le fait que différentes démarches administratives obligent ces personnes "à un 'outing' quasi-quotidien, c'est-à-dire à devoir expliquer qu'ils/elles sont transgenres ou intersexués et que leur identité de genre ne correspond pas à ce qui est indiqué sur leur carte d'identité", souligne le communiqué.