Belgique

Dans nos éditions de lundi (pages Planète) notre correspondante aux Pays-Bas mettait l’accent sur les dangers représentés par les vélos électriques qui peuvent atteindre une vitesse allant jusqu’à 40 km/h.

C’est aussi un sujet de préoccupation pour la députée CD&V Leen Dierick. Dans une question écrite adressée au ministre de l’Emploi, de l’Economie et des Consommateurs, Kris Peeters (CD&V), elle évoque le fait, que dans notre pays, les vélos électriques ne peuvent, en théorie, dépasser la vitesse de 25 km/h.

S’ils franchissent cette limite, ils sont considérés comme des cyclomoteurs et le conducteur doit dès lors être assuré, porter un casque et avoir une plaque d’immatriculation. Des contrôles sont-ils effectués à ce propos ? se demande-t-elle.


A lire en intégralité dans la sélection LaLibre.be (seulement 4,83€ par mois)