Belgique

Seule une enquête ADN pourra certifier scientifiquement que le loup de Gedinne n'est ni un chien-loup ou un berger, a expliqué le biologiste Paul Vandaele (Université de Gand) "Toutefois, il est important de savoir qu'Eric Marboutin -qui a identifié l'animal comme étant un loup, ndlr- est un spécialiste en lequel on peut avoir confiance. Il dispose d'une importante expertise", a ajouté M. Vandaele.

Pour le biologiste, seule une analyse ADN pourra affirmer à 100% que l'animal est bien un loup.

Une équipe de l'émission "Dieren in Nesten" de la VRT a pris des images d'un loup à Gedinne (Namur). Il s'agirait du premier loup aperçu en plus de 100 ans dans nos contrées. Les images ont été montrées jeudi dans le journal télévisé de la Eén et durant le JT de la RTBF. L'équipe de télévision a vu ce loup par hasard et était en fait à la recherche d'un lynx. Ce félin disparu des forêts belges aurait fait son retour au sud du pays.

"Lorsque nous avions entendu que des moutons avaient été tués dans la région de Gedinne, mordus au cou, nous avions décidé d'installer des caméras afin de pister un éventuel lynx ou chien sauvage. L'animal était un loup", a expliqué le présentateur Chris Dusauchoit.

Les images ont été montrées à Eric Marboutin, un expert français des loups. Il a été formel: l'animal est un loup. "On voit des marques blanches typiques sur la tête du loup qui est de forme différente d'un husky ou d'un berger allemand. Sa queue et son pelage est typique", a expliqué M. Marboutin. Le dernier loup a été abattu en 1898 en Belgique.