Belgique

Le législateur fédéral s’engage dans la lutte contre la reconnaissance frauduleuse d’enfants, c’est-à-dire la reconnaissance d’un enfant dans le seul but d’obtenir un droit de séjour dans notre pays. Un peu passée sous le boisseau, la loi du 19 septembre 2017 - qui devrait entrer en vigueur le 1er avril 2018 - complexifiera drastiquement cette reconnaissance, a fortiori pour les personnes en séjour précaire.

Myria, le Centre fédéral Migration qui défend les droits des étrangers, tire la sonnette d’alarme.