Belgique

Seuls 60% de la circulation ferroviaire sur la ligne 161, entre Namur-Bruxelles, sont assurés, indique mardi vers 10h40 Thierry Ney, porte-parole de la SNCB. Sur toutes les autres lignes, entre 80 et 90% des trains roulent. Le trafic ferroviaire entre Mons/Tournai et Bruxelles s'améliore puisque entre 80 et 90% des services sont assurés alors qu'un train sur deux seulement roulait vers 8h00 sur ces lignes.

Des retards sont par ailleurs possibles, précise le porte-parole de la société ferroviaire. Les voyageurs sont invités à se renseigner avant de se rendre en gare, la situation pouvant évoluer.

En Flandre, les trains roulent normalement, a indiqué M. Ney.

"La majorité des trains sont assurés mais ici et là un train peut être supprimé", avait précisé le porte-parole avant l'heure de pointe.

Du côté d'Infrabel, toutes les cabines de signalisation sont occupées par les agents. L'ensemble du réseau ferroviaire peut donc potentiellement être parcouru par des trains, a indiqué le porte-parole peu avant 8h.

Le constat global est amené à évoluer en cours de journée, et la SNCB recommande aux voyageurs de bien se renseigner avant de se rendre en gare.


Bus wallons à l'arrêt

Au niveau des Tecs wallons, la direction s'attend à de fortes perturbations sur le réseau des bus mardi. Les conducteurs devraient suivre le mouvement de grève en grande majorité.

A l’heure actuelle, les prévisions de la direction du groupe Tec sont les suivantes :

TEC Brabant Wallon

87% des voyages devraient être assurés. Les voyageurs sont invités à consulter le détail des lignes et des parcours supprimés sur le site infotec.be ou à appeler le call-center au 010/23.53.53.

TEC Charleroi

Entre 27% et 50% des bus sont sortis des dépôts dans la région de Charleroi, qui semblait la plus touchée. Le TEC Charleroi invite sa clientèle à prendre ses dispositions pour tout déplacement prévu ce mardi et à se tenir au courant via sa page Facebook, Twitter ou le site infotec.be.

TEC Hainaut

24% des bus circulent dans la région du centre, 54% à Mons, 30% dans le Borinage et 82% dans le Hainaut occidental

TEC Liège-Verviers

Au sein des TEC Liège-Verviers, le dépôt de Jemeppe est le plus impacté, avec seuls 18% des bus en circulation. Entre 50 et 72% des bus roulent à Robermont, Verviers et en Hesbaye. A Eupen, tous les bus sont sortis du dépôt, a indiqué la porte-parole.

TEC Namur-Luxembourg

· Province de Namur : 92% des voyages devraient être assurés

· Province de Luxembourg : 95% des voyages devraient être assurés


La liste des différents voyages supprimés est disponible sur le site infotec.be.


Et les autres transports?

Les métros:

Pour la Stib, les trois syndicats - FGTB, CSC, CGSLB - ont certifié que le service serait assuré normalement afin de "transporter un maximum de manifestants".

Les routes:

La circulation sur les routes sera également perturbée. Outre les usagers qui préféreront leur voiture à l'incertitude des transports en commun, de nombreux affiliés se rendront en cars à Bruxelles. "Juste pour la FGTB, on a prévu plus de 300 cars", signale M. Deprets.

Le trafic sur le trajet de la manifestation sera également dérangé. Le cortège, qui démarrera à 11h00, passera avenue Albert II, boulevard du Botanique, boulevards Pachéco/Berlaimont, boulevard de l'Empereur, rue des Alexiens, boulevard Maurice Lemonnier et boulevards du Midi/Poincaré.

Référez-vous à notre module


Dans les écoles

Tous les secteurs, public et privé, ont été appelés à manifester, des perturbations sont ainsi possibles dans les administrations, les écoles, etc. L'enseignement provincial liégeois a pour sa part décidé d'annuler les examens prévus ce mardi par crainte des perturbations sur le réseau des bus, ce qui empêcherait les étudiants de se rendre dans leur école, relève lundi Sudpresse. Cela concerne près de 9.000 élèves.