Belgique

Sur le plan de l'ensoleillement, le mois de janvier que nous venons de vivre sera, hélas, dans la continuité du mois de décembre. Le soleil a montré le bout de son nez pendant 27 heures en janvier 2018 alors que la normale est de 54 heures 30. Il s'agit du 4e mois de janvier le plus sombre depuis 1887 et la situation est qualifiée d'exceptionnelle par Marc Vandiepenbeeck, climatologue fraîchement retraité de l'Institut royal météorologique (IRM). Les records datent de 1935 (26,1 heures seulement) et, à l'inverse, de 1954, avec 104 heures.

Pour rappel, l'insolation du mois de décembre 2017 avait été de 10,5 heures contre 9,5 heures en 1934. Si l'on prend en compte le couple décembre-janvier, on tient les deux mois les plus sombres de l'histoire des observations, après la période 1934-1935.

Un autre paramètre se distingue: la température. En janvier 2018, elle a été de 5,9°C alors que la normale est de 2,2°C. C'est très anormal. En janvier 2007, on avait atteint les 7,2°C pour -6,3°C en 1838. Janvier 2018 est le 9e mois le plus "chaud" depuis 1833.

Enfin, mardi soir, il était tombé 74,9mm de pluie. Il faudra sans doute en ajouter une dizaine de millimètres pour mercredi. Il aurait fallu dépasser les 94mm pour que la situation soit jugée anormale. La moyenne est de 65,8mm alors que les records datent de janvier 2004 (153,8mm) et de janvier 1997 (2,6mm).