Millimètre après millimètre

M. Bu. Publié le - Mis à jour le

Belgique

Pour la quatrième fois, ce lundi, l'explorateur Herman Van Rompuy sera reçu par le Roi afin de lui dresser un état des lieux de sa mission. Et le Brabançon flamand devrait, selon toute vraisemblance, sortir de cette audience avec une rallonge d'une semaine - voire dix jours - de sa mission.

Décidément, l'orange bleue se construit au moins autant dans les loges des stades de football que dans les salons du Parlement. Après Didier Reynders et Yves Leterme qui s'affichent au Standard, dimanche soir, c'était au tour de Jo Vandeurzen, Herman Van Rompuy et Patrick Dewael de se voir autour d'un ballon rond. Ils étaient, en effet, ensemble, au Fenixstadion, pour assister à la rencontre opposant Genk à Anderlecht.

Verhofstadt champion

L'explorateur sait qu'il a réussi là ou Yves Leterme a échoué et a établi des liens de confiance entre les quatre partenaires. Il sait, aussi, qu'il est l'ultime chance pour son parti de conserver la main sur les négociations. Certes, la confiance est là, mais pas encore au point de (re)céder le témoin à Yves Leterme...

Signe de détente [?], le cartel flamand concédait volontiers, dimanche soir, que "les négociations progressaient, mais très lentement" après un week-end de contacts informels de la part de l'explorateur. Plus tôt, dans la journée, Pieter De Crem, un poids lourd du CD&V, avait laissé entendre à la VRT que le parcours vers l'orange bleue était "sinueux" mais que "beaucoup de choses (pouvaient) être réalisées sans majorité des deux tiers". L'orange bleue ne dispose pas de la majorité des 2/3 à la Chambre.

Et puis, les nouvelles sont (encore) mauvaises - côté francophone - pour Yves Leterme, car, selon un sondage réalisé pour le compte du "Nieuwsblad" et publié dimanche, Guy Verhofstadt est l'homme le plus apte à assurer aujourd'hui les fonctions de Premier ministre. L'ex-formateur, s'il reste le plus populaire en Flandre, ne recueille que 41,6 pc de préférence pour l'ensemble du pays et 10,9 pc seulement dans la partie francophone, pour 74,6 à M. Verhofstadt. Seuls 45 pc seulement des Belges jugent Leterme crédible comme Premier ministre.

Publicité clickBoxBanner