Belgique

Alors que le préformateur Elio Di Rupo et les présidents des sept partis pressentis pour soutenir une réforme de l'Etat se sont retrouvés dimanche après-midi, le cdH a tenu à démentir le bruit qui circule et selon lequel sa présidente, Joëlle Milquet, aurait demandé à Elio Di Rupo de ne pas aller chez le roi Albert II lundi et de prolonger sa mission de quelques jours. Le sp.a a abondé dans le même sens. Il a fait savoir que selon sa présidente, Caroline Gennez, "personne n'a plaidé pour M. Di Rupo n'aille pas chez le roi lundi".

Ce sont les médias flamands qui ont relayé la rumeur selon laquelle Mme Milquet aurait demandé à M. Di Rupo de ne pas se rendre chez le souverain et de prolonger sa mission. L'intéressée à vivement réagi. Son porte-parole a démenti l'information. "Elle n'a jamais demandé que Di Rupo n'aille pas chez le roi", a-t-il indiqué. Peu de temps après, celui du sp.a abondait dans le même sens. Selon sa présidente, disait-il, personne n'est intervenu dans ce sens.

Jusqu'à présent, les médias suivaient certes la préformation mais d'assez loin - même si l'une ou l'autre télévision a réussi à voir entrer ou sortir les négociateurs. On a très peu pratiqué les rumeurs et bruits divers mais la négociation arrivant dans une phase décisive, l'intérêt grandi et tout devient information.

Depuis plusieurs jours, on annonce que M. Di Rupo devrait aller au palais lundi pour faire rapport de sa mission au souverain. L'information n'a jamais été confirmée par son porte-parole, mais la rumeur continue de circuler. Certains médias prétendent que les partis francophones soutiennent l'idée que le préformateur pourrait poursuivre sa mission quelques jours, si une ouverture se fait jour dans la discussion.

On a appris à ce ce sujet qu'il s'agit aussi de la thèse de certains partis flamands. "Il est vrai qu'il n'y a pas de plan B ce qui rend chacun prudent face à un possible échec", soulignait dimanche un proche de la négociation. A entendre les uns et les autres, le sujet ne fait pas l'objet des discussions actuellement en cours.