Mischael Modrikamen : «l'Islam politique a effectivement des aspects fascistes !"

Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Belgique

L'homme a déclaré dernièrement se reconnaître dans le parti géré par Marine Le Pen, en France, Présidente du Front National. Modrikamen veut donc s'inspirer des mouvements nationalistes pour relancer son parti et flirte avec des déclarations qui suscitent la polémique.

A ce sujet, le Soir révèle ce matin que Philippe Chansay-Wilmotte, avocat et membre du bureau du PP, sera confronté à une plainte déposée par le MRAX, le Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie. En cause, des propos (Le Soir, 26 août) : "Pour moi, l'Islam c'est pour les Arabes, ce que fut le nazisme pour les Allemands". Le MRAX parle d'incitation à la haine, à la violence et à la discrimination.

Qu'en pense Mischäel Modrikamen ? Souhaite-t-il se séparer de Me Chansay ? "(NDLR : Ces déclarations) C'est pas la politique du parti..." répond le Président du PP et ajoute "... l'Islam en tant que religion privée ne pose pas de problème particulier mais... l'Islam politique est un réel problème et il a effectivement des aspects fascistes...".

A cet égard, Mischael Modrikamen revendique le droit de contester toute religion. Au risque de faire, peut-être, des amalgames ? "A ses yeux (NDLR : Philippe Chansay-Wilmotte) c'est une idéologie qui est néfaste et je pense qu'elle est néfaste à beaucoup d'égards... je pense qu'en partie, il a raison... !". Mischael Modrikamen ajoute qu'il "ne pense pas" se séparer de Philippe Chansay-Wilmotte.

Enfin, Mischael Modrikamen positionne son parti comme une voix alternative : "... Nous avons un langage clair que la population attend depuis très longtemps et qui dérange tous les partis établis qui ont mis la Belgique dans la situation que l'on connaît".

Ses propos sur l'immigration restent invariables : "... l'immigration est un réel problème,... une partie de cette immigration remet en cause toutes les valeurs sur lesquelles l'Europé a été batie !". Des propos tenus malgré l'affirmation de l'OCDE qui rappelle la nécessité pour les États de renforcer leurs politiques d'immigration car elle jouera un rôle crucial à long terme pour renforcer la croissance. "Bullschit" estime le Président du PP pour conclure !

Une interview à réécouter, en intégralité, sur Twizz Replay à 7h40

Publicité clickBoxBanner