Belgique

Dans un entretien donné à l'Echo, le président du Parti Populaire dit s'inscrire dans la lignée de Marine Le Pen

On savait Mischaël Modrikamen (très) à droite sur l'échiquier politique belge. L'entretien qu'il a donné à l'écho mercredi dernier le confirme.

Dans un entretien au journal "L'Echo", le président du parti Populaire (PP) dit "s'inscrire dans le mouvement" du FN français. Ce "mouvement de retour vers les aspirations du peuple grandit, avec Wilders, Marine Le Pen. Elle est en train de transformer le Front national en parti de gouvernement. Ce n’est plus l’extrême droite, critiquable, mais une droite qui s’assume avec un côté populaire. Notre parti s’inscrit dans ce mouvement. Il va décoller."

Se situant dans le paysage politique belge, il estime que le PP est le "pendant de la N-VA", comprenez un "parti de droite décomplexé, populaire et confédéraliste". "La différence", précise-t-il, "c’est que nous ne sommes pas séparatistes."