Belgique

Le cabinet de l'avocat Mischaël Modrikamen a été perquisitionné lundi, a indiqué La Première dans son journal parlé mercredi matin. L'avocat a été entendu par la justice au sujet de faits de blanchiment d'argent liés à l'homme d'affaires Pierre Salik, précise la radio publique en s'appuyant sur une information confirmée par le parquet de Bruxelles. L'avocat et fondateur du Parti Populaire a été entendu pendant quinze heures par les autorités judiciaires.

Le dossier de l'enquête menée par le juge d'instruction Michel Claise, se base sur des transferts de fonds appartenant à l'homme d'affaires Pierre Salik qui auraient transité sur les comptes professionnels de l'avocat. L'avocat Mischaël Modrikamen est sorti libre de son audition et n'a pas été inculpé.

Mischaël Modrikamen, joint par le Soir, se dit victime d’une « affaire montée de toutes pièces digne d’un Clearstream pour Sarkozy.C’est un tissu de mensonge, et je vais rapidement déballer sur la place publique qui est à l’origine de cela ».

Modrikamen entendu dans une affaire liée à la faillite de Donaldson

L'audition de l'avocat Mischael Modrikamen durant une quinzaine d'heures lundi intervient dans le cadre d'une affaire de blanchiment d'argent liée à la faillite de Donaldson, peut-on lire mercredi sur le site de L'Echo. Selon la RTBF, l'avocat et fondateur du Parti Populaire Mischael Modrikamen aurait été perquisitionné et entendu pendant près de 15 heures par le juge d'instruction Michel Claisse dans le cadre d'une affaire de blanchiment d'argent. M. Modrikamen n'a pas été inculpé à la suite de cette audition. Contacté, Mischael Modrikamen a précisé que cette affaire était lié à la société Donaldson, faillie en octobre 2008, dont il a été président du conseil d'administration. Alors qu'un repreneur était sur les rails, la faillite de Donaldson a été prononcée par le tribunal de commerce de Bruxelles.

Concrètement, la société Key Winner Industrial Limited, basée à Hong Kong, avait présenté au tribunal toutes les garanties nécessaires pour lever le concordat, mais dans la dernière ligne droite, le Procureur du roi de Bruxelles a fait interrompre les opérations, invoquant une condamnation du représentant belge de Key Winner Industrial pour banqueroute frauduleuse en Belgique il y a une dizaine d'années. La faillite de la société faîtière de Donaldson a donc été déclarée, entraînant le licenciement immédiat de 16 personnes.

Aujourd'hui la justice semble s'intéresser particulièrement à un mouvement d'argent de 9 millions d'euros en provenance d'une société uruguayenne. Des fonds qui auraient transité par les comptes professionnels de Modrikamen.

Cet article génère un nombre très important de commentaires qui doivent être tous revus en raison du sujet abordé. Il ne nous est matériellement pas possible d’assumer cette charge additionnelle. En conséquence, cet article ne sera pas ouvert aux commentaires. Veuillez nous en excuser. Merci de votre compréhension. La modération.